Millesimes Worlwide

Edition du 16/04/2019
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Depuis 1999, nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique. Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

BARON ALBERT


Le Champagne Baron Albert, c’est le monde des sœurs Baron. En effet, ce sont Aline, Claire et Lise, qui incarnent toutes trois la Maison familiale. Le trio perpétue avec brio l’infini travail initié par Albert Baron, fondateur de la marque en 1947. Aline et Lise unissent leurs idées et leurs savoir-faire de la vigne à la cave et Claire fait rayonner leur précieux travail aux yeux de tous. Pour Claire Baron, “toutes les conditions ont été réunies pour cette vendange 2018, une maturité bien présente pour une qualité remarquable jointe à une quantité fort appréciable. Nous avons vendangé pendant 15 jours jusqu’au 27 Août. Nos ventes, en 2019, se situent vers les assemblages 2005-2006 et 2015-2016.” Ces jeunes femmes font des vins de qualité en proposant une gamme de vins riche et variée. On se régale avec ce Champagne brut L’Éclatante Millésimé 2008, blanc de Chardonnay, c’est une cuvée ample et parfumée, de bouche florale, légère et ronde à la fois, tout en charpente, un vin généreux, très rond, de mousse persistante, vraiment charmeur. Tout comme ce brut La Pimpante, blanc de Chardonnay, vinifié en fûts de chêne, qui possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entremêlent les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches. Joli brut La Préférence Millésimé 2012, au nez dominé par les fruits mûrs, très bien dosé, mêlant richesse et vivacité, d’une belle finale aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Remarquable Rosé de Saignée brut L’Émancipée, d’une belle harmonie, au nez complexe, tout en délicatesse, c’est un Champagne de belle teinte, avec des nuances de fraise et de rose. Le Champagne Jean de La Fontaine brut Millésimé 2008 La Majestueuse, 80% Chardonnay (dont 15% vinifié en fûts), 10% Pinot meunier et 10% Pinot noir, mêle structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, distingué, d’une très belle persistance.

Claire, Lise et Aline Baron
1, rue des Chaillots - Grand-Porteron - BP 12
02310 Charly-sur-Marne
Téléphone :03 23 82 02 65
Email : contact@champagnebaronalbert.fr
Site personnel : www.champagnebaronalbert.fr

Château le TUQUET


Domaine de 120 ha (40 ha de vignes d’un seul tenant), dont l’implantation du vignoble et des bâtime­nts figure déjà sur les cartes royales de Belleyme au début du XVIIIe siècle. Autour d’une jolie chartreuse, édifiée en 1730 et embellie par Victor Louis, s’organisent des bâtiments d’exploitation en cour carrée dont la configuration classique a pu être préservée. Ce château est la propriété de la famille Ragon depuis 1963. D'importants travaux ont été faits dans les chais par la suite: 3 200 hl de cuverie Inox supplémentaires, un chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Alice de la Haye nous explique “avoir fait une belle vendange 2018, saine, nous avons évité toutes traces de maladie grâce à notre travail dans la vigne et à nos sols filtrants. Nous recevons toujours au château sur rendez-vous, pour visiter les chais et déguster, en 2019, nos blancs 2018 et nos rouges 2015 et 2016.” Remarquable Graves rouge 2016, il est coloré, avec ces notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse, finement épicée en finale, souple et corsé à la fois, parfait avec un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou une terrine de canard au poivre vert, notamment. Superbe 2015, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit. Le 2014, bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, aux tanins puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale. Très agréable Graves blanc 2017, il est franc, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité séduisante, d’une jolie persistance, idéal avec des Saint-Jacques, sauce corail ou des chipirons farcis à la basquaise, par exemple. Le 2016, élevage en cuves sur lies, avec cette fraîcheur florale doublée de senteurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, développe une bouche délicate et vive, c’est un vin tout en nuances, typé, où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. 

Paul Ragon et Alice de la Haye
18, route des Landes
33640 Beautiran
Téléphone :05 56 20 21 23
Email : letuquet@orange.fr

Château de Beaulon


Érigé en 1480 par la famille de Vinsons, le château entre en 1510 dans le patrimoine de la famille de Beaulon dont il a conservé le nom. C'est en 1965 que Christian Thomas acquiert le domaine et lui redonne sa vocation familiale; soucieux de la préservation du patrimoine, il demande la protection du château comme monument historique, qu'il obtient en 1987. Superbe Cognac Extra Rare, d’une grande complexité d’arômes (abricot sec, amande), avec une touche de café et d’épices douces, très séduisant, intense, d’une grande élégance au palais. Le Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Or 10 ans d’Âge est vraiment superbe, avec ces nuances de brioche chaude et d’orange amère, de bouche voluptueuse. Le Pineau des Charentes blanc Millésime 2000, 80% Sémillon et 20% Sauvignon blanc et gris, sent la cire d’abeille et les fruits confits et l’amande, prévoir sur des mets épicés. Il y a aussi ce Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Ruby 10 ans d’Âge, 61% Cabernet-Sauvignon, 13% Cabernet franc et 26% Merlot, élevage en fûts de chêne du Limousin, marqué par les fruits rouges confiturés (pruneau, cerise noire), est gras et très savoureux. Très beau Pineau des Charentes rouge Collection Privée 20 ans d’Âge, et un exceptionnel Grande Fine Cognac Premier XO Premier.

Christian Thomas

17240 Saintt Dizant du Gua
Téléphone :05 46 49 96 13
Email : info@beaulon.fr
Site personnel : www.chateau-de-beaulon.com

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Château d'OLLIÈRES


Quand, au début des années 2000, Hubert et Charles Rouy visitent cette belle propriété pour la première fois, ils pressentent immédiatement son potentiel. Ce ne sont pas tant les vieux murs chargés d?histoire qui provoquent alors leur coup de cœur, mais la nature qui les entoure. Il suffit aujourd?hui de déguster une gorgée de leur vin pour saisir toute la pertinence de leur jugement !
Vous allez apprécier comme nous ce Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2016, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse. (9,30 €). Excellent Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2017, 50% Grenache et 50% Cinsault, floral, avec une pointe de nervosité agréable, de bouche persistante (8,70 €).
Le Coteaux-Varois-en-Provence blanc 2017, 90% Rolle et 10% vieux Ugni Blanc, floral, avec cette pointe de nervosité bien agréable, est de bouche puissante, harmonieuse et persistante, où l?on retrouve des nuances florales (8,90 €).
Beau Coteaux-Varois-en-Provence rouge Prestige 2015, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, aux arômes de fruits cuits et d?épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d?excellente garde et parfait, notamment, sur un Baeckeoffe de lapin à la moutarde ou des tendrons de veau confits aux carottes (14,50 €).
Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé Prestige 2017, 50% Grenache, 30% Cinsault et 20% Syrah, est de belle teinte, bien fruité au nez comme en bouche (12,80 €), ample comme le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Prestige 2017, 95% Rolle et 5% vieux Ugni Blanc, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de garrigue et de pêche mûre, tout en délicatesse (13,90 €, il les vaut largement).
Vous apprécierez également ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé Haut de L?Autin 2017, 30% Grenache, 30% Cinsault, 20% Syrah et 20% Vermentino, un vin gourmand présenté dans une très jolie bouteille évasée, de robe légèrement saumonée, aux connotations subtiles de petites fleurs et de coing, avec cette pointe d?épices caractéristique, bien suave en finale (15,80 €), et le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Haut de L?Ermitage 2015, 40% Grenache, 40% Syrah et 20% Cabernet-Sauvignon, élevé en barriques, qui est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d?une belle harmonie, qui poursuit son évolution (19,70 €).

Charles Rouy
Rue du Château
83470 Ollières
Tél. : 04 94 59 85 57
Email : info@chateau-ollieres.com
www.chateau-ollieres.com


Domaine de L'AURE


Michel Cruzel prend en main la destiné de ce Domaine familial 1961. C?est aujourd?hui environ 50 ha de vignes répartis sur 3 terroirs. La culture est en méthode raisonnée, depuis 1980, et le Domaine est certifié Terra Vitis. 
Excellent CDR-Villages cuvée André 2013, 70% Syrah et 30% Grenache, 12 mois en fûts de chêne, 45% Syrah, complexe, avec ce charnu caractéristique, aux connotations de groseille avec cette pointe d?épices, de bouche à la fois puissante et souple (8,25 €). Joli CDR cuvée Tradition blanc 2014, marqué par sa Roussanne, franc, fleuri et persistant, avec ces notes de fleurs et d?agrumes caractéristiques.
Le CDR-Villages Bois de Brignon 2013, 55% Grenache et 45% Syrah, (12,50 €), tout en bouche, avec des nuances de fumé, est parfumé (cassis, griotte), aux tanins très équilibrés. Puissant CDR-Villages cuvée G 2013, pur Grenache, coloré, aux connotations de cerise confite et d?humus, avec cette bouche chaleureuse et puissante, finement poivrée (23 €).

Cédric Cruzel
Route de Fournès
30210 Saint-Hilaire-d?Ozilhan
Tél. : 04 66 37 00 82
Fax : 04 66 37 28 39
Email : contact@domainedelaure-vin-rhone.com
www.domainedelaure-vin-rhone.com


Jean-Yves LAROCHETTE


Jean-Yves Larochette cultive les 11 ha de vignes du domaine des Pérelles, propriété familiale depuis plusieurs générations.
Une référence avec ce Pouilly-Fuissé 2010, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante et subtile, un vin tout en nuances et persistant (12,50 €). Excellent Saint-Véran 2010, de jolie robe dorée, tout en finesse et souplesse, de bonne bouche aux notes de chèvrefeuille, un vin finement bouqueté, à prévoir sur une truite (8,50 €). Le Saint-Véran Prestige 2010, élevé en fûts de chêne, d'un beau jaune franc, très équilibré avec des notes aromatiques subtiles de ­mandarine et de narcisse (10 €, il les vaut largement). Goûtez le Crémant de Bourgogne, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, d'une jolie longueur, de mousse persistante et florale, à ouvrir sur une tarte, un vin régulièrement réussi comme le Mâcon-Chaintré blanc, de jolie robe dorée, tout en finesse et souplesse, de bonne bouche aux notes de chèvrefeuille. Joli Beaujolais blanc 2010, qui mêle ampleur aromatique et persistance, dense, aux connotations de noisette et d'abricot sec (7 €), très abordable comme le Beaujolais-Villages 2010 (6,50 €). Hésiter serait une erreur.

Domaine des Pérelles
71570 Chânes
Tél. : 03 85 37 41 47 et 06 82 04 21 57
Fax : 03 85 37 15 25
Email : jy.larochette@orange.fr
www.domaine-des-perelles.winealley.com



> Les précédentes éditions

Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017

 



Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château HAUT-MARBUZET


Domaine du GRAND JAURE


Domaine de FAMILONGUE


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Domaine de POUYPARDIN


Château LAFON


ARNOUX & Fils


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château CANTENAC


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Château D'ARRICAUD


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Domaine PERALDI


MORIZE Père et Fils


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Domaine Guy BOCARD


Edouard BRUN & Cie


Château BOUSCAUT


Château LUCHEY-HALDE


Château BARRÉJAT


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


CAMIAT et Fils


Domaine METRAT & Fils


Charles MIGNON


Domaine de TORRACCIA


Sébastien DAVIAUX


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine David SAUTEREAU


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Château La GRACE FONRAZADE



DOMAINE ALARY


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE L'AMAUVE


CLOS TRIMOULET


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU FABAS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU LAROQUE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales